Vous êtes ici : > Accueil > Editorial du n° 240 - Septembre 2015

Editorial du n° 240 - Septembre 2015

30/09/2015 16:39 par Bernard Gillet

Une campagne scandaleuse !

Un syndicat des médecins vient de lancer une campagne scandaleuse pour toutes les personnes handicapées.
Intitulée « Accessibilité : et si au final on déplaquait ? », cette campagne veut protester contre le dispositif des agendas d’accessibilité programmée, qui doivent être remis avant le 27 septembre prochain.

Oubliant que l’accessibilité concerne tant les personnes handicapées que les personnes âgées, c’est-à-dire une bonne partie de leur patientèle, le syndicat de médecins MGFrance fait reposer cette campagne sur de fausses informations.
En effet, le texte de cette campagne précise que « L’État indique à votre médecin qu’à partir du 27 septembre 2015, ce cabinet ne répond plus aux normes d’accessibilité.

Votre médecin a deux solutions : continuer à vous recevoir au risque d’être condamnable ou fermer définitivement le cabinet médical. »
Visiblement les auteurs de cette campagne n’ont pas compris la législation. Les agendas d’accessibilité programmée n’obligent pas à faire des travaux avant le 27 septembre, mais à déposer et à prévoir un calendrier de travaux.

Cette campagne oublie de souligner que la mise en accessibilité date de 1975, puis de 2005 et que les cabinets médicaux disposent de nombreuses dérogations qu’ils peuvent actionner pour se dédouaner de leurs obligations.

Une telle campagne s’apparente à un chantage inacceptable et scandaleux, mais surtout indigne de la part d’un tel syndicat, qui se présente comme responsable.

Mais est-ce bien étonnant lorsque ce syndicat appelle les médecins à faire grève contre le tiers payant ?

Arnaud de Broca



Partager

Les commentaires sont fermés.

Réalisé avec © Franceasso.org