Vous êtes ici : > Accueil > INFOS FNATH N°227 - Mai 2014

INFOS FNATH N°227 - Mai 2014

20/05/2014 10:42 par Bernard Gillet



Rigueur

Les plans de rigueur se succèdent et vont toucher cette fois pleinement les personnes retraitées même si quelques assouplissements ont pu être trouvés dans le cadre du débat. Entre le gel de certaines prestations ou des revalorisations légères, les accidentés de la vie ne « sont pas à la fête » ! Mais la réduction des dépenses publiques de 50 milliards en 3 ans et de 11 milliards de la dotation de l'État aux collectivités d’ici 2017 (soit 3 milliards par an) vont avoir des conséquences importantes pour les associations, qui seront nombreuses à disparaître. Telle est l’inquiétude exprimée par le collectif des associations citoyennes, dont fait partie la FNATH. A se demander si les pouvoirs publics ignorent les richesses produites par la très grande majorité des associations : développement humain, démocratie et participation à la vie de la cité, renforcement du lien social et épanouissement des personnes. Paradoxalement, cette annonce tombe au moment même où le Premier ministre affirme qu’il a besoin des associations pour gagner la bataille de l'emploi et reconstruire l'espérance, notamment dans les quartiers et les territoires ruraux ou périurbains où le désarroi gagne chaque jour du terrain. La suppression des actions de prévention et de lien social génère des coûts bien supérieurs de maladie, de sécurité, d’action de réparation, etc. Mais cela ne semble pas devoir être pris en compte !.

Arnaud de Broca




Remaniement

Qui dit remaniement, dit nouveaux contacts à prendre avec les nouvelles équipes. Même si nous sommes dans la continuité des équipes. La FNATH a rencontré à sa demande le 23 avril dernier la nouvelle secrétaire d’Etat aux personnes handicapées. L’occasion d’une prise de contact et de faire le tour des différents sujets, avec en premier lieu, le sujet sensible de l’accessibilité et du délai de 2015. D’autres sujets ont également été évoqués : l’emploi des travailleurs handicapés, l’organisation de la prochaine conférence nationale du handicap qui se tiendra à l’automne prochain, ou bien encore le plan autisme ou l’accès aux soins des personnes handicapées. La secrétaire d’Etat a également participé le 29 avril au conseil national consultatif des personnes handicapées, pendant laquelle elle a pu faire une intervention sur l’ensemble des chantiers en cours, en particulier ceux lancés après le comité interministériel du handicap du 25 septembre dernier. Elle a tenu à rappeler et souligner qu’elle se tenait dans la continuité des actions menées et qu’elle avait besoin de l’ensemble des associations pour pouvoir avancer sur tous les chantiers.



Une présence renouvelée dans la presse en cette fin avril sur des sujets variés :
  • Tout d’abord pour présenter la garantie accidents de la vie de la FNATH, dans le cadre d’un débat dans l’émission sur France 5 la Quotidienne, dans laquelle il était question des assurances non obligatoires étaient discutées. De l’avis de tous, ces assurances sont nécessaires et utiles : la FNATH peut proposer un contrat unique, avec des tarifs privilégiés pour nos adhérents,
  • Ensuite sur France 5 toujours, dans la Magazine de la Santé, à propos du plan d’économies en santé. La Ministre a annoncé 10 milliards. La FNATH a réagi en exprimant sa satisfaction sur le fait qu’il n’y ait aucune mesure pesant directement sur les assurés sociaux, mais s’est aussi interrogé sur les garanties nécessaires entourant le renforcement de la chirurgie ambulatoire (hospitalisation de moins de douze heures) et son impact sur les personnes les plus fragiles ou isolées. Enfin, l’impact en termes d’économies est également pour certaines pathologies à relativiser (nécessité de taxis, ambulances, services à la personne, infirmière). Bref, une solution que soutient la FNATH mais qui implique aussi un travail en amont et en aval de l’opération avec l’équipe médicale. A la suite de cette communication, la FNATH a reçu un coup de fil de Marisol Touraine, ministre de la Santé, et un rendez-vous a été fixé au 28 mai.
  • La discussion au Sénat du projet de loi d’habilitation du gouvernement d’adopter une ordonnance sur les thématiques d’accessibilité a permis également à la FNATH de rappeler (sur RTL et France 3) que, même si le système des agendas d’accessibilité programmée, semble être à la moins mauvaise des solutions face à la situation de fait et aux carences politiques depuis 40 ans, les délais proposés (un maximum de 9 ans) restent trop longs.
  • La diffusion de l’appli Europe § handicap a également été relayée dans un certain nombre de médias, spécialisés sur le handicap mais aussi nouvelles technologies, ainsi que la presse grand public.
Retrouvez tous nos communiqués de presse sur www.fnath.org

Découvrez l'intégralité d'Info Fnath : ICI



Partager

Les commentaires sont fermés.

Réalisé avec © Franceasso.org