Bannière
Répartition des groupements

Groupement Drôme Ardèche
7 square de la visitation BP 403
26004 Valence Cedex

Tél : 04 75 43 24 94
Tél : 04 75 42 00 67

Contactez nous

Nos Valeurs Humaines


cliqué sur ce lien pour voir la video:youtu.be/iZkPdfLaelY

Contact FNATH 26-07

Fnath Association des Accidentés de la Vie Groupement Drôme Ardèche
7 Square de la Visitation 26000 Valence
Adresse postale : BP 403 26004 Valence Cedex 

- Mme Guerzize Souad Tel : 04 75 43 24 94
Courriel: 
accueil.fnath.26-07@wanadoo.fr
- Mr Serclerat François port : 06 08 57 14 30
Courriel : 
fnath.26-07@wanadoo.fr
  

ACTIONS

 

Réforme des retraites. La FNATH présente ses amendements



La FNATH met en ligne ses propositions d'amendements en matière de pénibilité et de justice sociale dans le cadre de la réforme des retraites.


FNATH souhaite, dans le cadre du débat sur la réforme des retraites, faire entendre la voix de ses adhérents et de leurs familles, accidentés, handicapés, malades et invalides qu’elle défend au quotidien.

Il s’agit de personnes qui, du fait de leur accident de la vie, vivent de longues périodes d’inactivité, des parcours professionnels qui se terminent souvent dès qu’elles franchissent la barre des 50 ans, en raison notamment de leur usure liée à leurs conditions de travail.

Elle a déjà exposé à l’attention du grand public et des décideurs politiques ses propositions « Réforme des retraites : Et si on parlait pénibilité et justice sociale ! ».

En sa qualité de membre du Conseil de la Caisse nationale d’assurance maladie, elle a voté CONTRE le projet de loi présenté lors de la séance du 16 janvier 2020 au motif que « le compte n’y est pas » pour la FNATH et qu’il faut regretter la reconduction de dispositifs inefficaces, injustes et insuffisants à répondre aux enjeux de l’espérance de vie et du pouvoir d’achat des personnes usées par le travail, accidentés, malades.

S’agissant des dispositifs de départ anticipé comme de la pénibilité, s’ils ne sont pas remis en cause, aucun progrès notable n’est à relever et il ne faut pas compter sur la FNATH pour se réjouir au seul constat que ces dispositifs ne sont pas remis en cause

Il en est de même s’agissant du dispositif qui doit garantir aux assurés une retraite nette égale à 85 % du SMIC net. Observons, d’une part, que c’est à la condition que l’assuré ait effectué une carrière complète, ce qui est très rare pour les précaires et les personnes dont l’état de santé pose difficulté

D’autre part, depuis des années, une grande partie des retraités est laissée sous le seuil de pauvreté.

De même, il faudrait sans doute se réjouir que le projet adapte les dispositions relatives aux droits à retraite des bénéficiaires de l’allocation de cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante pour tenir compte de l’entrée en vigueur du système universel de retraite alors qu’il conserve à l’identique les conditions d’accès à ce dispositif ?

La FNATH n’est pas dupe des éléments de langage et de la maitrise de la communication politique par ce Gouvernement.

La FNATH met donc en ligne ses propositions d’amendements en matière de pénibilité et de justice sociale









FNATH Recyclage : un geste simple et solidaire

FNATH Recyclage : un geste simple et solidaire

En partenariat avec Cycladis, la FNATH récupère vos téléphones portables cassés, usagés ainsi que les cartouches d'imprimantes jet d'encre à bande cuivré afin de les recycler et/ou les revendre. Cycladis, reverse une partie du montant collecté à la FNATH. En déposant vos téléphones et vos cartouches dans un point de collecte FNATH, non seulement vous faites un geste écologique pour la planète mais aussi un geste solidaire pour tous les accidentés de la vie. 

J'adhère en un clic

Horaire et Bureau

Horaire d’ouverture :
Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h30
Le vendredi de 8h30 à 11h30
 
Constitution du bureau
Président Monsieur Armando Alain
Vice-président Monsieur Gabe Jacky
Trésorière Madame Bonnier Annie
Trésorier adjoint Monsieur Badier Michel
Secrétaire général Monsieur Serclerat François
 
  

EVENEMENTS

Conférence National du Handicap. Ce qu’en attend la FNATH



La FNATH association des accidentés de la vie souhaite des annonces fortes du Président de la République sur plusieurs sujets.

La prochaine conférence nationale du handicap se tiendra mardi 11 février à l’Elysée. Les annonces qu’y fera le Président de la République sont très attendues par les personnes en situation de handicap que nous représentons.

La FNATH association des accidentés de la vie souhaite des annonces fortes du Président de la République sur les sujets suivants :
  • AAH hors du RUA. L’AAH n’est pas un minima social et ne relève pas de l’aide sociale. Elle doit donc être gérée et versée comme une prestation en espèce de sécurité sociale.
  • Des mesures spécifiques pour l’emploi des seniors en situation de handicap : La cessation progressive d’activité doit être rendue possible avant 60 ans. Les seniors rencontrent des difficultés d’accès à l’emploi qui sont démultipliées lorsqu’ils sont en situation de handicap. Le maintien dans l’emploi qui passe également par une lutte contre le licenciement systématique pour inaptitude doit être développé et mieux structuré pour bénéficier à tous les salariés concernés.
  • Des mesures de départ en retraite anticipée pour les personnes en situation de handicapLa FNATH demande la mise en place d’un boni incitatif au maintien dans l’emploi malgré la pénibilité à compter de la survenu du handicap sans attendre la mise en place de la réforme des retraites. L’âge moyen de survenu du handicap étant de 46 ans, très peu de personnes bénéficient du dispositif de départ en retraite anticipée.
  • Le lancement du groupe de travail sur l’invalidité annoncé il y a plusieurs mois en lien avec la transformation de l’AAH et de son transfert au sein de la sécurité sociale dans le cadre d’une politique volontariste de prévention de la désinsertion professionnelle.
  • Mise en place d’une concertation sur l’indemnisation des accidents du travail et des maladies professionnelles : les accidentés au travail doivent être indemnisés comme toutes les autres victimes d’un dommage corporel (accidentés de la route, victimes d’infractions pénales et d’actes de terrorisme, victimes de fautes médicales).
  • Une meilleure accessibilité sous toutes ses formes des entreprises et des lieux publics permettant aux personnes en situation de handicap d’exercer pleinement leur citoyenneté
Vous pouvez retrouver les propositions de la FNATH sur les questions d’emploi, de retraite, pénibilité et RUA.

Télécharger le communiqué de presse en pdf
Réalisé avec © Franceasso.org